• 19.02.2017

    J'ai dans mon sac une lettre qui pourrait mettre fin à plus de six ans de silence. Une lettre qui pourrait soulager, ou bien tout faire exploser, une nouvelle fois. J'ai écrit cette lettre et personne ne le sait encore. J'ai dix-huit ans, je suis responsable de mes actes. Pas besoin de demander la permission. J'ai encore quelques jours pour me décider, parce que si je l'envoie, ce sera d'ici, de Normandie, pour qu'elle ne sache pas dans quelle ville j'étudie. C'est dangereux. On ne joue pas avec ça, je le sais. Les lettres d'avant, je ne les ai pas envoyées, parce qu'elles n'étaient pas raisonnables. Les lettres d'avant étaient pleine de colère, pleine de pleurs, pleine de rancune, pleine d'incompréhension. Celle-ci est calme. Celle-ci dit que je n'ai pas tout compris, que je ne comprendrais sans doute jamais tout, et que la seule chose que je connais c'est mon côté, mes évènements. Celle-ci dit ok, c'est pardonné, mais on ne se reverra probablement pas de toute la vie, et enfin merci pour l'enfance et tant pis pour le reste.

    Il y a tant d'histoires dont on ne parle pas. Chez moi, les histoires moches, on n'en parle pas, et peut-être qu'on aurait mieux fait d'en parler, peut-être que j'aurais mieux fait de pleurer, de tomber deux-trois fois et de pouvoir ensuite demander conseil. Maintenant, c'est trop tard, c'est trop vieux, ça ferait trop mal alors je ne peux que me débrouiller seule.
    Il y a tant d'histoires dont on ne parle pas, des histoires qui ne nous touchent pas nous, jusqu'au jour où.

    J'ai peur, j'ai vraiment peur parce que ça s'est calmé, parce que le semblant d'équilibre a été trouvé, et que ma lettre pourrait tout briser. Mais j'ai cette phrase dans ma tête, "Ne laisse pas le soleil se coucher sur ta colère" que Mrs March dit à Jo après qu'Amy l'ait blessée. Je n'ai pas envie que le soleil se couche sur leur vie avant de leur avoir dit que, j'ai lâché la douleur-pardonné-décidé de vivre avec et que je ne leur en veux plus.

     

    « Richard III20.02.2017 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Février à 09:53

    Un article plein de mystère d'un côté, mais soulageant pour toi.

    Si par cette lettre tu peux te soulager, alors envoies la. Peu importe ce qu'il se passe ensuite, on ne peut pas laisser une colère, une peine ou un quelconque sentiment négatif nous ronger ainsi.

      • Mardi 21 Février à 19:55

        Je pense que je vais l'envoyer, mais les conséquences pourraient retomber sur ma famille et pas seulement moi, c'est ça le problème.

        Merci !

      • Mardi 21 Février à 20:06
        Ah oui... je comprends mieux ton hésitation. Situation compliquée. Mais écoute ton coeur et vois ce qu'il se passe ;)
    2
    Lundi 20 Février à 10:47

    Une lettre ? Je suis trop curieuse et j'aimerais te demander de t'expliquer davantage mais je ne vais pas le faire parce que je sais que tu ne répondras pas. ;) "Choisir, c'est renoncer", tu te rappelles ? Que tu l'envoies ou non, tu regretteras ton choix... (désolée, je sais pas rassurer les gens, mais je sais envoyer plein de bisous depuis mon ordinateur <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3)

      • Mardi 21 Février à 19:57

        Ah je sais, je suis très curieuse aussi, je te comprends. Peut-être qu'un jour on aura l'occasion d'en parler, mais... pas là ;).
        Je me rappelle, oui, tu as raison ! (t'inquiète, à défaut d'être rassurée, les bisous me vont aussi)
        Bisous et merci ♥

    3
    Mardi 28 Février à 12:36

    Tu as piqué ma curiosité à vif mais une seule question, si je peux me permettre, as-tu envoyé cette lettre finalement? 

    Dans tous les cas, tu as été courageuse!! <3

    -Lou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :