• IL

    Ne vous sentez pas obligés de lire ou de commenter. J'avais juste besoin d'écrire, je n'attends rien de vous, et je ne pense pas qu'il y ait grand-chose à dire.


     

    Il aurait eu quatorze ans cette année, très peu de temps après mes dix-huit ans.

    J'avais quatre ans quand il est né, quand il est mort, je ne sais pas dans quel ordre

    Et je ne me souviens de rien c'est étrange

    Pas de souvenir de deuil ou de tristesse

    Je crois que je n'avais pas compris ce qui se passait

    J'ai failli avoir un deuxième petit frère et jusqu'à aujourd'hui

    J'ignorais la date de son anniversaire

    Il aurait eu quatorze ans, quatorze années où j'ai rien demandé

    Il y a eu les insinuations douteuses de ma grand-mère

    La réponse tranquille de ma mère à la sienne

    Le manque de lui quand j'étais en sixième et après

    Comme ça doit être bizarre de regarder ses enfants et de se dire qu'il en manque un

    Un troisième qui serait peut-être pas très grand

    Gentil

    Rêveur

    Travailleur ou fainéant

    Peut-être qu'il aimerait les livres

    Les jeux vidéos

    Ce serait peut-être lui, celui qui ferait du violoncelle

    Il demanderait un portable avec insistance

    Et ferait la gueule d'avoir déménagé et changé de collège

    Il serait celui qui profiterait le plus de la ville

    Pour sortir retrouver ses copains

    Jouer au foot, faire du vélo ou des jeux en ligne

    Peut-être qu'il serait trisomique

    Ou mal formé

    Ou pas

    Et je peux en parler à personne

    Parce que si j'avais perdu un gosse j'aurais pas envie d'en parler quatorze ans après

    Il est né et mort, je ne me résous pas à le dire à l'envers

    C'est l'ordre normal des choses

    Dans mes souvenirs il a sa place de personne aimée mais inconnue

    Parfois mon cœur se serre parce que ça aurait pu être vachement chouette

    Tant pis

    Il est né et mort quatre ans et deux jours après moi.

     

     

    Amis irl et famille qui passez là, gardez-ça pour vous seulement.

    « 19.04.2016Rencontre »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 18:26

    Je sais que je suis pas obligée de commenter, mais je vais le faire. Je suis pas non plus douée avec les choses... sérieuses, je pars facilement en cacahuètes alors je m'excuse déjà si je dis les choses sans filtre. J'ai failli y passer aussi, et même si c'est pas tout à fait la même chose, je comprends un peu. Ma mère ne pouvait plus me nourrir alors deux choix s'offraient à elle : accoucher trois semaines avant le terme, ou attendre et risquer de me perdre. Elle a opté pour la première solution, et donc j'ai pas un IMC élevé depuis que je suis née... La maternité était aussi... pourrie pour ne pas dire autre chose, alors je suis la seule de la famille à être née au fin fond de la Moselle. Mais ça a pas empêché mes parents de me faire un frère et une sœur. ;) Ces choses-là, on y peut rien. C'est de la faute de personne. Je pense qu'on se dit que ça arrive seulement aux autres, jusqu'au jour où c'est nous les autres. C'est un peu comme un retour à la réalité, ça fait mal sur le coup puis on s'y fait.

      • Samedi 23 Avril 2016 à 11:26

        Merci d'avoir pris le temps de commenter ♥. Je suis contente que tu aies survécu !!

    2
    Vendredi 22 Avril 2016 à 21:23

    Te sens pas obligé de lire ou de répondre à mon commentaire... ;) 
    Je veux juste t'informer que ton  texte est beau, et que je te soutiens à travers cette petite phrase derrière un écran. Voilà. :) J'ai rien d'autre à ajouter tout simplement parce qu'il y a pas grand choses à dire (du moins pas pour moi), on peut pas parler d'un sujet pareil, on le ressent. 

      • Samedi 23 Avril 2016 à 11:36

        Merci, merci beaucoup :).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :